Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



Le calvaire de Christian de Lorgeril

En septembre 1950 furent jugés à Bordeaux, par un tribunal militaire, une cohorte de « résistancialistes », qui avaient commis des crimes abominables. En particulier dans le département de l’Aude.

Sans doute ces braves à trois poils furent-ils inspirés par les recommandations du Comité central des Mouvements de Résistance Française, décrétées le 15 octobre 1943 , à la rubrique « Exécutions sommaires ».

Parmi les victimes de ces justiciers, figurait Christian de Lorgeril (59 ans), officier de Cavalerie, chevalier de la Légion d’honneur, croix de guerre 14-18, torturé et assassiné le 5 septembre 1944, à Carcassonne.

Le journal chrétien-démocrate « Aube » (6/11/1950) rendait compte ainsi de l’assassinat et martyre de M. Lorgeril : « Parce qu’il possèdait un vaste domaine et un château historique, et sous le prétexte qu’il avait toujours professé des idées monarchistes, les ignobles individus l’ont arrêté le 22 août 1944 et torturé atrocement. Complètement nu, le malheureux dut d’abord s’asseoir sur la pointe d’une baïonnette.

Puis il eut les espace métacarpiens sectionnés, les pieds et mains broyés. Les bourreaux lui transpercèrent le thorax et le dos avec une baïonnette rougie au feu. Le martyr fut ensuite plongé dans une baignoire pleine d’essence à laquelle les sadiques mirent le feu. »

Lorgeril étant évanoui, il fut ranimé par une aspersion d’eau et ensuite par une aspersion de pétrole enflammé sur ses plaie. Lorgeril  vivait encore. Il mourra 55 jours plus tard dans des souffrances atroces.

Son frère Alain de Lorgeril avait été assassiné un mois plus tôt.

Pas de Commentaires à “Le calvaire de Christian de Lorgeril”

  ( Fil RSS pour ces commentaires)

Laisser un commentaire


Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
cplespilettes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Millenium Development Goal
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres