Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



Illuminé

Illuminé. Qui a reçu une lumière occulte : voyant, visionnaire.Illuminisme. On donne ce nom aux Sectes ou aux «Ordres» d’ «Illuminés» qui, à tort ou à raison, pensent être, par leurs chefs, en rapport avec «l’Invisible». Ces chefs prennent, parfois, le titre de «Supérieurs inconnus» et guident leurs adeptes suivant les principes de systèmes traditionnels dans lesquels la plus exacte discipline semble être de rigueur. Le gouvernement de «l’Illuminisme» se fait de haut en bas – par voie hiérarchique – «avec obligation pour les membres de la fraternité d’obéir aux chefs, quand ils sont entrés dans le cercle intérieur ou de quitter ce cercle intérieur .»(Dictionnaire «Rhéa» Théosophie 1921)


 Classé comme «incolore» et que l’on s’ingéniait à faire voir comme «falot» et assez terne, le président George Bush est beaucoup plus que le successeur de Reagan : «L’Illuminé» Bush Le journaliste américain Sutton a publié en 1984 le nom des membres de «L’ORDRE», ce noyau secret qu’il a découvert en 1983, au sein du club semi-occulte : Council on Foreign Relations (CFR). P. S. Bush, père de l’actuel Président des Usa, y portait le no D. 115 ; George Bush a le no D. 147. Son propre fils y est D. 166. L’Université de Yale est le lieu de recrutement et où se perpétue depuis 150 ans, «L’ORDRE», à raison de 15 initiés seulement par an, en obligeant au serment du secret total.
L’on doit beaucoup aux découvertes de Sutton, relayé en France par de Villemarest, de comprendre que s’il y a des tours de passe-passe invisibles entre gens du CFR, il y a en plus, à l’échelon supérieur qu’est «L’ORDRE», des combinaisons et arrangements secrets. Le but ? Quoi qu’il arrive, la même mafia garde le contrôle de la politique américaine. Jusqu’à présent, chaque année, les dirigeants suprêmes de «L’ORDRE» se réunissent sur une petite île du fleuve Saint-Laurent. Ils sont les représentants de la vingtaine de familles industrielles, bancaires et intellectuelles qui depuis 1870/1920 se relaient de père en fils, beau-fils, associés, à sa direction.


A vos ordres


«L’ORDRE» a un jumeau, appelé «LE GROUPE», issu en Angleterre de principes et recrutement de même origine, à partir du collège «All Souls», à l’Université d’Oxford. Ce sont les dirigeants affiliés de la Banque Lazard qui assurent la liaison permanente entre les jumeaux lorsqu’un événement mondial (politique, économique) n’oblige pas l’un ou l’autre des «patriarches» à se déplacer d’urgence. Rockfeller [1] n’est pas directement affilié à «L’ORDRE», mais son père et son oncle Percy l’étaient ; et plusieurs Pdg de la Chase Manhattan Bank et d’autres banques associées en sont membres. En outre, David Rockfeller est président exécutif de plusieurs «clubs», dont la Trilatérale, qui sont les produits de «L’ORDRE» dans son premier «cercle» extérieur. [2] Enfin, nombre d’initiés de «L’ORDRE» et du «GROUPE» détiennent des postes de décisions dans la haute administration américaine et anglaise, que les gouvernements soient républicain ou démocrate, conservateur ou travailliste.
Une seule publication a une seule fois parlé de «L’ORDRE» : en septembre 1977, le magazine «Esquire». Quant à Sutton, il s’est vu interdire l’accès aux archives de certaines bibliothèques universitaires où l’on avait compris qu’il rechercherait divers documents, après parution du premier volume de ses études sur «L’ORDRE» [3]. Il faut noter que Sutton, incroyant, niait il y a quelques années, toute idée d’un quelconque «complot» d’origine occulte. Sutton a suivi un cheminement logique : ses recherches sur la Trilatérale —> L’ORDRE —> «Illuminés de Bavière». Tous les penseurs et «conducteurs» de «L’ORDRE», à la fin du XIXe et au début du XXe siècle, sont passés par l’école des «Illuminés de Bavière» [4], et ont essaimé d’Allemagne vers les écoles et universités américaines.


Il suffit de vouloir…


Sutton prouve, par exemple, que T. Dwight, professeur, puis 12ème président de Yale ; D. C. Gilman, 1er président de l’Université de Californie, puis de la John Hopkins et enfin de Carnegie ;  White, 1er président de Cornell et de l’Association américaine pour l’Histoire, ont été initiés à l’Ordre des Illuminés, respectivement en 1849, 1852, 1853 en Allemagne. Avant de recruter et former des initiés parmi leurs élèves durant quinze ou vingt ans aux USA. Sutton a retrouvé des correspondances qui le prouvent sans ambiguïté. Il cite également Wilhem Mundt, mort en 1920, qui s’appelait «Raphaël» chez les «Illuminati», et qui a formé les dirigeants protestants de l’Union Théologique de New-York. Qui, à leur tour, aux années trente et quarante, ont recruté et formé des initiés parmi eux, dont l’actuel pasteur Sloan Coffin, chef de file de l’Eglise Unitarienne… Chef de file du Nouvel Ordre Mondial, en entente avec l’Urss. La Charte de l’Unesco a été rédigée en version finale par Archibald Mc Leish, initié de «L’ORDRE». Et si les services secrets soviétiques avaient leurs agents dans le groupe qui entourait les fondateurs de l’Onu et de l’Unesco [5], c’est que depuis les années vingt les meilleurs agents de Lénine, avaient su travailler à l’ombre de «L’ORDRE», du «GROUPE» ou de leur «tiroir» : la société fabienne anglo-Américaine.


Gœthe code : Abaris


Mundt avait été formé en Allemagne par les philosophes Herder (Damasus Pontifex, pour les Illuminés), Fichte (élève d’Abaris, nom de code de Gœthe) et Pestalozzi, dit Alfred [6]. A son tour Mundt a formé les dirigeants (1920/1930) des universités de Columbia, Chicago, de la John Hopkins. Ou des hommes comme Stanley Hall. Lequel fut la conscience du jeune banquier Seligman, mêlé au financement de la révolution bolchévique et du national-socialisme.
La destruction de la famille, de la tradition culturelle, de la propriété privée, l’enfant élevé hors de son foyer, la collectivisation des moyens de productions, etc., : tout cela figurait au programme des «Illuminati».
Aux USA, Edward Mandell House fut un produit et un cadre de «L’ORDRE», qui a inspiré et guidé les premiers pas de leurs premiers cercles extérieurs : le CFR et le Royal Institute (RIIA). Le socialisme «par en-haut», c’est-à-dire réservé à une petite élite, le socialisme à l’échelle mondiale, a toujours été leur programme. [7]
Voilà de quelles eaux nauséabondes provient, en réalité, le président des USA.

Notes
[1] «Une poignée “d”initiés’ manipulait le gouvernement grâce à toutes sortes de rouages […] «Ils» contrôlaient tout, sans être pour autant tenus à rendre des comptes. Et, parmi ceux qui conspiraient pour diriger le monde depuis les coulisses, les Rockfeller se classaient au tout premier rang.» (P. 325) P. Collier «Les Rockfeller» Seuil. 1976.
[2] On attribue aux «Illuminés de Bavière» l’organisation en «cercles concentriques» des sociétés secrètes dites «des cadres».
[3] Paradoxalement Sutton est cité dans la presse trilatéraliste.
[4] Illuminés (Ordre des ). Société secrète fondée en 1776 à Ingolstad (Bavière) par Adam Weishaupt. Elle se donnait pour but d’éduquer les hommes selon les principes de la raison et de les pousser à s’entraider sans distinction de religion ; en réalité, selon Henry Coston, apparentée à la franc-maçonnerie elle visait en fait à la destruction du catholicisme. Elle fut dissoute en 1785 par le gouvernement bavarois. (Coston «La Conjuration des Illuminés», BP 92-18, 75862 Paris cedex 18)
[5] ONU/UNESCO : la Charte de l’Onu fut rédigée par Léo Paslovski (CFR). Pierre Mariel, «frère», écrit : «…de nos jours… l’Onu (comme l’Unesco) est presque entièrement composée de maçons de tous pays.» («Les F. M. en France»)
[6] Selon Roland Guy «Gœthe franc-maçon», il ne semble pas que celui-ci ait pris une part très active aux travaux des Illuminés. Gœthe reçut le nom d’Ordre d’Abaris le 11 février 1783. Le 1er juillet ce fut le tour de Herder de recevoir le nom de Damasus Pontifex.
[7] Celui-ci fut membre de l’ «Ordre Illuministe des Masters of Wisdom» (Maîtres de Sagesse), fondateur du CFR.

On peut consulter : Abbé Barruel «Mémoires pour servir à l’histoire du Jacobinisme» (Londres 1797. Réédité par DPF en 1973)

Pas de Commentaires à “Illuminé”

  ( Fil RSS pour ces commentaires)

Laisser un commentaire


Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
cplespilettes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Millenium Development Goal
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres